Souper de fin d'année et colloque

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Souper de fin d'année et colloque

Message  Admin le Lun 17 Mar - 11:40:09

Bonjour

Nous aimerions tenir le souper de fin d'année juste après le colloque le 4 avril. S'il ya des volontaires pour aider ce sera apprécié. On veut faire un souper sushi gratuit pour les membres (avec une alternative pour ceux qui n'aiment pas ca...). Le nouveau Président(e) sera présenté. on voudrait aussi remettre les prix «César». Il pourrait y avoir un certain nombre de catégories comme :

Enseignant de l'année
Étudiant de l'année
Implication sociale et culturelle
Courage, détermination et persévérance
Dévouement à l'Association

et tout ce que vous jugerez bon de récompenser.

Voila dites donc ce que vous pensez SVP

Pier-Luc
avatar
Admin
Admin
Admin

Messages : 109
Date d'inscription : 11/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://aeehuqar.1forum.biz

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souper de fin d'année et colloque

Message  mathlevs le Lun 17 Mar - 11:54:11

moi je suis volontaire pour m.occuper du souper
avatar
mathlevs

Messages : 309
Date d'inscription : 11/09/2007
Age : 35
Localisation : rimouski

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souper de fin d'année et colloque

Message   le Lun 17 Mar - 13:59:38

pourquoi ne pas offrir un prix pour celui qui a perdu le plus de poids depuis le début de son bac?? Razz

haha, non jplaisante, vous faites pas le poids ( wow le jeu de mots) Razz

non sérieusement, foutu stress.


Messages : 88
Date d'inscription : 04/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souper de fin d'année et colloque

Message  Guilom8 le Lun 17 Mar - 19:52:28

Moi jtrouve qui devrait avoir un prix pour le meilleur goaler de l'équipe des templiers!!!! lol
Non mais sérieusement un prix pour le joueur s'étant le plus donné pour l'équipe à l'automne et à l'hiver, sur un vote des joueurs... Ca encouragerait peut être du monde...
Surtout qu'on c'est quand même beaucoup amélioré Laughing jte niaise Michael...

_________________
En histoire l'important n'est pas de connaitre mais d'être assez convaincant pour faire croire que l'on connait.
avatar
Guilom8

Messages : 369
Date d'inscription : 11/09/2007
Age : 31
Localisation : Rimouski

Voir le profil de l'utilisateur http://guilom8.monchar.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souper de fin d'année et colloque

Message  Ivan le Lun 17 Mar - 23:53:57

Gne hehehe Razz

Ouais il pourrait avoir un champion du forum aussi. Tsé le genre de trophée "celui qui a vendu le plus de disques", "celle qui a vendu le plus de billets de spectacle", ben moi je veux un trophée "celui qui a fait le plus de message sur le forum". Hein! Hein!

J'aime bien la catégorie Étudiant de l'année lol. Sur quoi ça va être basé ça? Et il devrait également avoir un César (pourquoi "César"? pourquoi pas Caligula?), un Caligula dis-je pour la personne pas dans le module s'étant le plus impliquée pour le module? Hein? Hein! Let's go Katy, on ramasse les trophée cette année! Wouhou! cheers
avatar
Ivan

Messages : 796
Date d'inscription : 12/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souper de fin d'année et colloque

Message  Brune_à_Mic le Mar 18 Mar - 0:06:53

Je suis toujours membre honorifique n'est-ce pas Pier-Luc?

Clin d'oeil clin d'oeil Wink Wink

afro Katy and the Disco Train
avatar
Brune_à_Mic

Messages : 6
Date d'inscription : 01/10/2007
Age : 32

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souper de fin d'année et colloque

Message  Pascal le Mar 18 Mar - 0:38:58

J'aime bien l'idée des "Caligulas" plutôt que des "Césars" moi, ça fait beaucoup plus original Razz

Pour ce qui est de l'idée des prix, je trouve l'idée bonne... Peut-être que certains prix pourrait être attribués par des étudiants, et d'autres par des profs, et d'autres par tout le monde dans la joie et le bonheur.

On pourrait avoir des prix sérieux (liste de pier-luc) et des pris loufoques... comme le Caligula des plus belle fesses dans un maillot troué reviendrait assurément à Bruno, des trucs du genre... ça mettrait de l'animation dans la soirée entk Razz
avatar
Pascal
Admin
Admin

Messages : 420
Date d'inscription : 12/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souper de fin d'année et colloque

Message  Yayelle le Mer 19 Mar - 14:08:34

Bonne idée de faire des prix bidons aussi Pascal. Ça me rappelle le secondaire quand on donnait un prix au gars qui pognait le plus... osti d'cochonerie! Moi, je donnerais un prix à la plus belle bédaine!
Wink

Je vote pour des Caligula aussi. Mais là, il faut se pencher sur quel type de trophée ce serait. Esthétiquement je veux dire...
avatar
Yayelle

Messages : 39
Date d'inscription : 15/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souper de fin d'année et colloque

Message  Pascal le Mer 19 Mar - 14:54:12

Moi, je donnerais un prix à la plus belle bédaine!

C'est la mienne qui gagnerait, assurément.
avatar
Pascal
Admin
Admin

Messages : 420
Date d'inscription : 12/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souper de fin d'année et colloque

Message  mathlevs le Jeu 20 Mar - 0:46:55

Ça prendrait un thème musical pour accompagner la remise des prix, je suggère que l'on enregistre pier-luc chantant l'International
avatar
mathlevs

Messages : 309
Date d'inscription : 11/09/2007
Age : 35
Localisation : rimouski

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Vive la Révolution camarades !

Message  Admin le Jeu 20 Mar - 9:36:51

L'INTERNATIONALE
(Version française stabilisée en 2007)

Couplet 1 :

Debout ! les damnés de la terre
Debout ! les forçats de la faim
La raison tonne en son cratère :
C’est l’éruption de la fin
Du passé faisons table rase
Foule esclave, debout ! debout !
Le monde va changer de base :
Nous ne sommes rien, soyons tout !


Refrain : (2 fois sur deux airs différents)

C’est la lutte finale
Groupons nous et demain
L’Internationale
Sera le genre humain.



Couplet 2 :

Il n’est pas de sauveurs suprêmes :
Ni Dieu, ni césar, ni tribun,
Producteurs, sauvons-nous nous-mêmes !
Décrétons le salut commun !
Pour que le voleur rende gorge,
Pour tirer l’esprit du cachot
Soufflons nous-mêmes notre forge,
Battons le fer quand il est chaud !


Refrain


Couplet 3 :

L’Etat opprime et la loi triche ;
L’Impôt saigne le malheureux ;
Nul devoir ne s’impose au riche ;
Le droit du pauvre est un mot creux.
C’est assez languir en tutelle,
L’égalité veut d’autres lois ;
« Pas de droits sans devoirs, dit-elle,
« Egaux, pas de devoirs sans droits ! »


Refrain


Couplet 4 :

Hideux dans leur apothéose,
Les rois de la mine et du rail
Ont-ils jamais fait autre chose
Que dévaliser le travail ?
Dans les coffres-forts de la bande
Ce qu’il a créé s’est fondu.
En décrétant qu’on le lui rende
Le peuple ne veut que son dû.


Refrain


Couplet 5 :

Les Rois nous saoulaient de fumées.
Paix entre nous, guerre aux tyrans !
Appliquons la grève aux armées,
Crosse en l’air et rompons les rangs !
S’ils s’obstinent, ces cannibales,
A faire de nous des héros,
Ils sauront bientôt que nos balles
Sont pour nos propres généraux.


Refrain


Couplet 6 :

Ouvriers, Paysans, nous sommes
Le grand parti des travailleurs ;
La terre n’appartient qu’aux hommes,
L'oisif[3] ira loger ailleurs.
Combien de nos chairs se repaissent !
Mais si les corbeaux, les vautours,
Un de ces matins disparaissent,
Le soleil brillera toujours !
avatar
Admin
Admin
Admin

Messages : 109
Date d'inscription : 11/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://aeehuqar.1forum.biz

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souper de fin d'année et colloque

Message  Ivan le Jeu 20 Mar - 13:24:07

"S’ils s’obstinent, ces cannibales,
A faire de nous des héros,
Ils sauront bientôt que nos balles
Sont pour nos propres généraux."

Mais ça troue le cul cette chanson! Wow. J'aime.
avatar
Ivan

Messages : 796
Date d'inscription : 12/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souper de fin d'année et colloque

Message  David M le Ven 21 Mar - 11:28:37

Bienvenue dans le fan club du Choeur de l'Armée Rouge

_________________
Pourquoi chercher à gagner du temps,
Ou du moins en avoir l'espérance,
Alors que la seule chose qui nous attend
N'est rien d'autre que la potence
avatar
David M

Messages : 58
Date d'inscription : 13/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souper de fin d'année et colloque

Message  Mamzelle Gabrielle le Lun 24 Mar - 2:01:56

D'ou ca te vient ce mot Michael? Cligulas, j'ai jamais entendu ca de ma vie! Je me propose pour faire des salades avec Cindy. Avec les sushis de Gab et disons une assiette de crudités et de viandes froides, ca serait pas mal complet. Qui est volontaire pour aller chercher les viandes froides et préparer les crudités? Si jamais y en a qui veulent nous aider a préparer les salades, toute aide est la bienvenue! En passant, que pensez vous d'un gâteau pour dessert? Et question breuvage, avons nous besoin de permis pour la salle, tout le monde amene ce qu'il veut ou l'asso fournit des trucs non-alcoolisés et pour le reste chacun fait comme il veut?
avatar
Mamzelle Gabrielle
Admin
Admin

Messages : 47
Date d'inscription : 14/09/2007
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souper de fin d'année et colloque

Message  Guilom8 le Lun 24 Mar - 10:04:30

Tiens Gab...

37-41
Caius (Gaius Caligula)
(Caius Cæsar Germanicus)

caligula

L'historien latin Suétone, généralement assez peu objectif, s'est littéralement déchaîné sur les empereurs de la dynastie Julio-Claudienne. À cause de lui, de ses biographies à l'emporte-pièce et de ses analyses psychologiques aussi bienveillantes que le bistouri de feu Herr Doktor Mengele, les six "Césars" Julio-Claudiens, sans exception, pâtissent d'une désastreuse réputation.

Cependant, parmi tous ces punching-balls voués à la verve cancanière de Suétone, c'est sans doute le jeune Caligula qui porte la plus lourde croix. Le texte que l'écrivain latin lui consacre, ce n'est plus une biographie, mais un recueil de crimes, une compilation d'horreurs !
En fait, personne de sensé n'accorderait le moindre crédit à ce tissu d'invraisemblance que constitue le "pamphlet" de Suétone s'il n'était, malheureusement, quasiment la seule source dont nous disposions encore pour tenter d'appréhender la personnalité, la vie et le règne de ce pauvre fou de Caligula, cet empereur qui demeure, finalement, l'un des personnages les moins bien connus de toute l'histoire romaine.


Sur cette page :

* Caligula, sa famille, sa jeunesse
* Caligula et Tibère
* Le "dieu Caligula"

_________________
En histoire l'important n'est pas de connaitre mais d'être assez convaincant pour faire croire que l'on connait.
avatar
Guilom8

Messages : 369
Date d'inscription : 11/09/2007
Age : 31
Localisation : Rimouski

Voir le profil de l'utilisateur http://guilom8.monchar.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souper de fin d'année et colloque

Message  Guilom8 le Lun 24 Mar - 10:04:57

* La folie de Caligula
* Caligula et les Juifs

Page suivante :

* L'assassinat de Caligula
* Caligula et Ponce Pilate

Caligula sur la Toile

Un beau livre
Le César aux pieds nus de Cristina Rodriguez

CALIGULA, SA FAMILLE, SA JEUNESSE

Caligula, de son vrai nom Caius César (ou Gaius Cæsar) naquit le 31 août de l'an 12 ap. J.-C, sans doute à Antium. Il était le troisième fils de Germanicus, neveu et fils adoptif du futur empereur Tibère, et d'Agrippine l'Ancienne, petite-fille de l'empereur Auguste.
Détail qui n'est pas sans importance, le petit Caius, descendant direct d'Auguste, se trouvait également être, par sa grand-mère Antonia, l'arrière-petit-fils du vaincu d'Actium, le lunatique Antoine. (Voir Tableau généalogique).

Alors que son troisième descendant mâle poussait ses premiers cris (ce ne furent pas les derniers !), Germanicus, l'un des meilleurs soldats de son temps, se trouvait sur les bords du Rhin, fort occupé à guerroyer contre les Germains. Il avait fort à faire : il s'agissait alors de modérer l'ardeur combattive des Barbares qui, sous la conduite de leur chef Arminius, avaient infligé, quelques années plus tôt (9 ap. J.-C.) une raclée historique au général romain Varus et anéanti ses légions. Comme l'heureux nouveau papa ne pouvait en aucun cas quitter son poste, Agrippine, accompagnée de toute sa marmaille (y compris bébé Caius), rejoignit son époux.

_________________
En histoire l'important n'est pas de connaitre mais d'être assez convaincant pour faire croire que l'on connait.
avatar
Guilom8

Messages : 369
Date d'inscription : 11/09/2007
Age : 31
Localisation : Rimouski

Voir le profil de l'utilisateur http://guilom8.monchar.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souper de fin d'année et colloque

Message  Guilom8 le Lun 24 Mar - 10:05:20

C'est là, sur la frontière du Rhin, qu'ils apprirent que le vieil empereur Auguste était mort et que Tibère avait accédé au pouvoir suprême. (14 ap. J.-C).

Ce décès ne changeait pas grand-chose aux espérances politiques et dynastiques du père de Caligula. En effet, le vieil Auguste avait pris toutes les dispositions utiles pour lui assurer l'avenir le plus radieux. C'était du tout cuit ! En définitive, ce serait lui, Germanicus, fils adoptif et d'ors et déjà successeur désigné de Tibère, qui hériterait de l'Empire si son "père" venait à mourir ou renonçait au trône. Or, le nouvel empereur n'était plus tout jeune (il avait 56 ans), il était usé par des années de vie militaire et, qui plus est, sujet à de fréquentes crises de déprime. Il suffisait donc que Germanicus attende quelques années, voire quelques mois, pour que, sans pleurs ni grincements de dents, le pouvoir tombe, tout chaud tout rôti, dans son assiette ! (Voir : Succession d'Auguste)

Mais les soldats, eux, ne l'entendaient pas de cette oreille ! Pour eux, la désignation de Tibère n'était qu'une farce ! On essayait de les lanterner ! Les Sénateurs de Rome avaient désigné un Princeps ? Soit ! grand bien leur fasse ! Mais eux, ils avaient le droit imprescriptible de choisir un Imperator !
Selon la logique du Principat, cette prétention pouvait paraître légitime : dans le système politique conçu par Auguste (voir ici), le chef politique de Rome, celui que, par facilité, nous nommons "empereur", cumulait (au moins) deux fonctions : il était tout autant le chef du Sénat et du Peuple (Princeps) que le commandant en chef (Imperator) des armées romaines. Pour les soldats, la question de leur bon droit "constitutionnel" ne se posait donc pas. Il s'agissait plutôt d'un problème de "ressources humaines" (comme on dit - fort mal - de nos jours) : ils voulaient que Germanicus ceigne immédiatement le bandeau impérial plutôt que cette vieille ganache blanchie sous le harnais de Tibère.


tiberius - germanicus

De murmures en récriminations, la situation se dégrada très sérieusement. Plusieurs légions entrèrent en rébellion ouverte. Les plus excités des soldats offrirent même la pourpre à Germanicus, lui proposant de le mener à Rome afin de l'introniser à la place de son vieux tonton, cet empereur gâteux désigné par des Sénateurs serviles.

_________________
En histoire l'important n'est pas de connaitre mais d'être assez convaincant pour faire croire que l'on connait.
avatar
Guilom8

Messages : 369
Date d'inscription : 11/09/2007
Age : 31
Localisation : Rimouski

Voir le profil de l'utilisateur http://guilom8.monchar.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souper de fin d'année et colloque

Message  Guilom8 le Lun 24 Mar - 10:05:49

Germanicus refusa catégoriquement.
Cela ne refroidit pas les enthousiasmes ! Comme les légionnaires, de plus en plus insistants, de plus en plus nerveux, devenaient menaçants, Germanicus songea à mettre sa petite famille à l'abri en l'éloignant du camp. Les soldats comprirent alors qu'ils avaient été trop loin. Honteux de leur conduite, ils arrêtèrent la voiture qui emmenait Agrippine et ses enfants dans une ville voisine, et, mouillant leurs rudes cuirasses de larmes de repentir, demandèrent à leur commandant en chef "qu'il leur épargnât une telle marque de défiance".
C'est sans doute à l'occasion de cette réconciliation entre le général et ses légions que, pour flatter l'armée encore échauffée, le petit Caius fut présenté sur le front des troupes, revêtu d'un habit militaire miniature, avec des godillots réglementaires (caligae) à sa taille. D'où son surnom : Caligula (= "petits godillots")

Après avoir aussi résolument repoussé les offres tentatrices de ses soldats que les assauts des Germains, qui avaient tablé sur une vacance du pouvoir à la mort d'Auguste pour éprouver la résistance de l'Empire, Germanicus fut rappelé à Rome où Tibère lui accorda les honneurs du triomphe (26 mai 17) - le dernier qui honora une autre personne que le souverain régnant.
Ses lauriers n'eurent guère le temps de sécher ! À peine Germanicus se fut-il débarrassé des derniers confettis de la fête que l'empereur lui confia le commandement général de l'Orient romain. Les Parthes, prenant prétexte d'une querelle dynastique venaient d'occuper l'Arménie, un protectorat romain.

Germanicus se contenta d'une démonstration de la puissance romaine. Déployant des forces considérables, mais avec la ferme intention de n'en user qu'en cas d'extrême nécessité, il réoccupa l'Arménie presque sans coup férir et y fit couronner un souverain ami de Rome (18 ap. J.-C.).
Ce succès facile en amena un autre : la démonstration des légions de Germanicus avait tant effrayé le roi des Parthes qu'il s'empressa d'envoyer des émissaires au jeune prince romain pour négocier la prolongation des traités d'amitié entre son royaume et Rome. En Orient, la "paix romaine" était assurée pour quinze ans.

Pour se reposer de ses fatigues, Germanicus s'accorda un petit voyage d'agrément en Égypte. Il y séjourna quelques mois en compagnie de son épouse Agrippine et de toute sa petite famille,

_________________
En histoire l'important n'est pas de connaitre mais d'être assez convaincant pour faire croire que l'on connait.
avatar
Guilom8

Messages : 369
Date d'inscription : 11/09/2007
Age : 31
Localisation : Rimouski

Voir le profil de l'utilisateur http://guilom8.monchar.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souper de fin d'année et colloque

Message  Guilom8 le Lun 24 Mar - 10:06:21

Ensuite, tout ce petit mode revint à Antioche. C'est là que le père de Caligula tomba gravement malade et mourut (10 octobre 19).

Bien qu'il soit impossible de se prononcer avec certitude, il semble bien que la mort de Germanicus fut naturelle. Mais ce ne fut pas l'avis de sa veuve, la fameuse Agrippine (l'Ancienne). Pour elle, pas de doute ! Feu son mari avait été empoisonné et c'était le gouverneur de Syrie PIson, aidé de son épouse Plautilla, qui avait versé le poison dans la coupe de son pauvre mari. Toujours selon Agrippine, ce couple sans aveu avait accompli son forfait sur ordre de Livie, la mère de l'empereur, et, peut-être aussi, qui sait, sur celui de Tibère lui-même !
Évidemment, Agrippine n'avançait pas l'ombre du commencement d'une preuve. Le corps de Germanicus avait été exposé nu sur le forum d'Antioche et nul n'avait décelé sur lui la moindre trace suspecte. En outre, ni Livie ni Tibère n'avaient le moindre intérêt à la disparition de ce brillant jeune homme : l'empereur n'avait jamais eu la moindre divergence de vue avec ce neveu qu'il aimait autant - si pas plus - que son fils Drusus ! En revanche, cette hystérique d'Agrippine, elle, avait tout intérêt à faire de son époux un martyr : plus Tibère était discrédité, plus ses fils (le jeune Caligula était à ce moment le troisième dans l'ordre de succession) avaient de chance de monter un jour sur le trône !

agrip


Agrippine ramena à Rome les cendres de son époux Germanicus. À cette occasion, l'émotion populaire fut si vive que l'empereur Tibère fut contraint de promulguer un édit pour ramener le chagrin des Romains dans les limites de la décence. "Un grand nombre de Romains sont morts pour leur patrie, mais pas un n'a été aussi ardemment regretté. Il faut cependant savoir se modérer. Ce qui convient peut-être à une famille modeste, à un État quelconque, ne sied pas de même à des hommes de haute condition et à un peuple qui règne sur le monde. (…). Les princes sont mortels ; seule la République est éternelle. Revenez à vos pratiques ordinaires et faites à nouveau place à la joie !" (Tacite, Annales, III, 6 - Cité par E. Kornemann, Tibère, Payot, Paris).

Ces sages paroles furent d'autant plus perdues qu'Agrippine s'entêtait à proclamer partout que son mari était l'innocente victime du tyran cruel et sanguinaire qui, au mépris de tout droit, avait succédé à Auguste. Ses calomnies à l'encontre de Tibère et de sa mère Livie redoublèrent

_________________
En histoire l'important n'est pas de connaitre mais d'être assez convaincant pour faire croire que l'on connait.
avatar
Guilom8

Messages : 369
Date d'inscription : 11/09/2007
Age : 31
Localisation : Rimouski

Voir le profil de l'utilisateur http://guilom8.monchar.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souper de fin d'année et colloque

Message  Guilom8 le Lun 24 Mar - 10:06:39

et donnèrent bien vite un sens politique à la tristesse populaire. Bientôt, le peuple et le Sénat ne se contentèrent plus de pleurer la disparition de Germanicus, mais vouèrent sotto voce l'empereur Tibère aux gémonies. "Foutons ce Tibère de malheur dans le Tibre, (Tiberius ad Tiberim) et offrons le trône aux fils du grand Germanicus sur le trône !" commençait-on à murmurer.

La mère de Caligula faisait pourtant un très mauvais calcul.
Tibère, privé de Germanicus, son meilleur collaborateur, éprouvait de plus en plus de répugnance à gouverner seul. Il cherchait désespérément quelqu'un avec qui partager l'écrasant fardeau de l'État. Croyant saper l'autorité du vieil empereur pour porter sa propre progéniture sur le trône, Agrippine jeta donc littéralement l'empereur dans les bras d'un homme à poigne, mais dévoré d'ambition et dénué de scrupules : le préfet du Prétoire Séjan.

Le démoniaque préfet feignit un moment d'épouser la cause d'Agrippine. Leurs intérêts ne convergeaient-ils pas ? Drusus, fils unique de Tibère, etait devenu, à la mort de Germanicus, l'héritier présomptif et trône et un rival potentiel pour les fils d'Agrippine. Or, justement, Séjan était entré en conflit avec ce Drusus qui, mieux que son impérial papa, avait percé à jour les noirs desseins de l'ambitieux préfet.
Celui-ci ne perdit pas de temps. Chaudement recommandé par Agrippine, il séduisit la femme de Drusus, belle-sœur de ladite Agrippine (le monde est petit !) et la poussa à empoisonner son époux. Le fils unique de Tibère mourut en 23 ap. J.-C.
De ce côté, le chemin du trône se dégageait pour les fils de Germanicus… Mais aussi pour Séjan ! C'est qu'il avait revu ses ambitions à la hausse, le Préfet ! Maintenant, il jouait cavalier seul et songeait à s'asseoir lui-même sur le trône impérial.

Il commença par persuader Tibère de goûter sans crainte aux charmes d'un repos bien mérité dans une retraite paradisiaque tandis que lui-même "liquiderait les affaires courantes". En 27 ap. J.-C., Tibère se retirait quasi définitivement dans l'île de Capri.
Ensuite, il fallait que Séjan se débarrasse des héritiers légitimes de l'empereur. Cela signifiait qu'il devait discréditer d'abord, puis éliminer toute la famille de Germanicus, sa veuve Agrippine et surtout ses trois fils Nero Cæsar, Drusus III et notre Caius-Caligula.

_________________
En histoire l'important n'est pas de connaitre mais d'être assez convaincant pour faire croire que l'on connait.
avatar
Guilom8

Messages : 369
Date d'inscription : 11/09/2007
Age : 31
Localisation : Rimouski

Voir le profil de l'utilisateur http://guilom8.monchar.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souper de fin d'année et colloque

Message  Guilom8 le Lun 24 Mar - 10:07:31

Bon tu trouveras la suite la : http://www.empereurs-romains.net/emp04a.htm

_________________
En histoire l'important n'est pas de connaitre mais d'être assez convaincant pour faire croire que l'on connait.
avatar
Guilom8

Messages : 369
Date d'inscription : 11/09/2007
Age : 31
Localisation : Rimouski

Voir le profil de l'utilisateur http://guilom8.monchar.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souper de fin d'année et colloque

Message  Mamzelle Gabrielle le Lun 24 Mar - 11:47:05

Vive Wikipédia (hein Guillaume ?)
Merci pour l'adresse internet !
avatar
Mamzelle Gabrielle
Admin
Admin

Messages : 47
Date d'inscription : 14/09/2007
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souper de fin d'année et colloque

Message  Guilom8 le Lun 24 Mar - 14:14:13

C pas wikipédia, t'orais du regarder torais apris plein de choses...

_________________
En histoire l'important n'est pas de connaitre mais d'être assez convaincant pour faire croire que l'on connait.
avatar
Guilom8

Messages : 369
Date d'inscription : 11/09/2007
Age : 31
Localisation : Rimouski

Voir le profil de l'utilisateur http://guilom8.monchar.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souper de fin d'année et colloque

Message  Ivan le Lun 24 Mar - 16:33:50

Tu m'enlèves les mots de la bouche Guillaume silent
avatar
Ivan

Messages : 796
Date d'inscription : 12/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souper de fin d'année et colloque

Message  Mamzelle Gabrielle le Lun 24 Mar - 17:47:59

Je sais que t'as pas pris wiki andouille, mais qu'est ce que ca donnerait si tu utilisais toujours d'aussi bonnes références???? tongue
avatar
Mamzelle Gabrielle
Admin
Admin

Messages : 47
Date d'inscription : 14/09/2007
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souper de fin d'année et colloque

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum